Gérard Schivardi inéligible ; Suffrage universel bafoué ; Ensemble, défendons la démocratie !

Publié le par christian

Alors que, par l’abstention massive, le peuple a exprimé son rejet de l’Union européenne et de la politique de privatisations et de licenciements qu’elle organise dans tous les pays…

Alors que cette abstention atteint 70 %, voire 80 %, dans les quartiers ouvriers des villes populaires, traduisant une crise politique sans précédent dont sont seuls responsables ceux qui ont bafoué le vote majoritaire du 29 mai 2005 rejetant le Traité constitutionnel…

Le Conseil d’Etat vient de démettre d’office Gérard Schivardi, conseiller général de l’Aude, élu par 63 % des électeurs du canton de Ginestas, au seul motif qu’il a payé de sa poche une facture de 223, 45 € au lieu de la faire payer par l’Etat.

Un pas de plus vient d’être franchi dans le déni de la démocratie politique.

Le Parti ouvrier indépendant s’élève contre cette remise en cause du suffrage universel.

Il décide d’en appeler aux 1 500 élus de toutes tendances qui ont pris position contre l’inéligibilité et la démission d’office de Gérard Schivardi.

Il propose aux responsables politiques s’étant associés à cet appel d’organiser ensemble un meeting à Paris contre le viol de la démocratie que constitue cette décision inique.

Paris, le 10 juin 2009
Les secrétaires nationaux du POI
Claude Jenet, Jean Markun, Daniel Gluckstein

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tarmine 17/06/2009 08:19

tandis que d'autres s'en collent plein les fouilles!!!!
saloperie de "justice" !!!!